Amour & Catalyse

Je suis tombée enceinte
comme on tombe sur quelqu’un
de ces rencontres sans avis de passage
qui te bousculent te transforment la vie.

Lire la suite

Publicités

Rassemblement

Ma Gradiva

Aux pieds de mes désirs un précipice. Au loin les pales tournent en promesse de délices, leur rythme se mêle à ma chevauchée impatiente.

– demain je me lance – ah bon ? si vite ? – oui pour toi je vais le faire, je serai appétissante dans mon habit de lumière – et ce ventre rond où vas-tu le déposer ? – je le laisserai juste à côté au bord de l’eau qui continuera de le bercer – tu l’abandonnes ? – non pas du tout, il est mon éternité, je me déshabille juste un moment pour mieux te regarder et t’offrir mon cœur nu – tu vas trop vite – non je suis prête – tu vas trop loin trop vite – oui je suis prête.

Lire la suite

… à portée de tétons armés

lune et arabesque - quelque part entre ici et le ciel

Ecoute cette histoire…

C’est une jeune femme. La rondeur de ses seins indique que l’âge n’a plus d’importance et pourtant… Le sourire au coin des lèvres, elle s’approche de la rivière se regarde mais ne se voit pas. Elle s’assoit, reprend son souffle. Après tout, elle a couru à travers le champ, passée par en dessous des fils barbelés. L’angoisse de rencontrer une bête à cornes sur son chemin. Peut-être que sa vision en a été altérée. Après avoir repris ses esprits en même temps que son corps se raccroche à ses pensées, elle se relève, ferme les yeux, le souffle de l’eau la guide.

Lire la suite

Berceuse enragée pour image d’Epinal

pepita

Pepita Vicente – Santa Lucia, 1902

Suis-je devenue folle…? A ne plus te regarder mon amour… A te laisser me manquer de respect, me narguer comme une mangue juteuse tombée à terre et qui pourrit au soleil, à te laisser me dévorer les entrailles d’envie, à t’abandonner pour une amoureuse solitude qui me tue à petits jets d’éternité

Je ne suis née nulle part, et pourtant je me souviens avoir été bercée

Tu étais là à me contempler et nous étions immortelles

Lire la suite