Dénouementellement… petite chronique guadeloupéenne

Dénoumentellement : adverbe à base de dénuement chargé de nous, de mente espagnole, de woulé, de tellement si…

Signifie : sans fin à venir roulant doucement vers ailleurs.

Ex. : « Je chemine dénouementellement. »

***********

Guadeloupe juillet 2014

wouay ! gwo gwo dossier

big bidi bam clash pour bing bang lunaire, empêché par trop de bienveillance amicale et de peur mêlées

hé ouais tu peux le dire le truc est tordu

jamais facile de recommencer ou de reprendre autrement

Lire la suite

Publicités

A propos de quelques difficultés à faire de l’anthropologie du théâtre à la Martinique

Commençons par un commencement. Lorsqu’un jour je rencontrai Richard Price, il m’invita à commencer : « Il faut commencer, le reste suivra… ». C’est ce que je veux faire aujourd’hui en faisant un petit saut en arrière.

Une des premières interventions que j’ai eu l’opportunité de faire alors que je menais des recherches dans le cadre de ma thèse en anthropologie, a été à l’occasion d’un colloque sur le métissage organisé par l’IRD Martinique-Caraïbe et le Conseil de la culture, de l’éducation et de l’environnement (CCEE) de la Martinique. Comme je ne travaillais pas particulièrement sur cette thématique, j’avais imaginé partir de mon parcours pour questionner la relation anthropologique et les liens qui se tissent, particulièrement lorsqu’on travaille avec des artistes. J’en publie aujourd’hui l’essentiel, en guise de re-commencement.

Lire la suite